Publicité
Publicité
leading story

Pop | Zazie - "Essenciel"

On aime beaucoup Zazie. Parce qu’elle a toujours eu son propre univers et son langage unique pour le dire. Mais il faut reconnaître que cela fait trois albums déjà qu’on est un peu moins addict. Pour ce dixième opus, elle a bien fait de collaborer avec Edith Fambuena sur des musiques plus musclées, plus rock et électro. Fine plume et fine lame, Zazie est aussi une bonne observatrice de l’époque. Cet "Essenciel" évoque les attentats de Paris, la folie des réseaux sociaux, l’écologie… L’artiste s’ouvre aussi sur ses peines de cœur avec une pointe d’autodérision dans "Patatras". Ce n’est pas son genre de s’apitoyer. Et puis, elle va de l’avant. Comme dans "La source", un de ces longs formats très élaborés comme s’en offre rarement la variété française. Tout cela est du bel ouvrage mais il manque l’un ou l’autre hits pour servir de locomotive à cet ensemble très consistant et profond.