Publicité
Publicité
leading story

Pour défendre son bilan, Michel (re)prend les rênes du MR

Petite surprise ce lundi matin. On attendait du Mouvement réformateur qu’il dévoile enfin les noms de ses têtes de liste en vue du triple scrutin de mai 2019. Ce qu’il a fait, mais pas seulement. Puisque le président Olivier Chastel, qui vise le Parlement européen, a annoncé remettre les rênes du parti à Charles Michel – qui l’avait précédé à ce poste.