leading story

Pour les Verts, un cru à oublier

À la Tentation ce soir, au cœur de Bruxelles, l’heure n’est pas à la déception pour les militants du parti Écolo. Certes, le parti s’est pris une solide tannée si on compare ses résultats à sa prestation de 2009, "mais ça n’a pas vraiment de sens, faut comparer avec ce qu’on a fait en 2010, lorsqu’on ne bénéficiait pas de l’effet ‘vote sanction’ des autres partis", explique Xavier, petite trentaine et membre du parti depuis 2009, élu à Bruxelles. Pour lui comme pour d’autres militants, surtout les plus jeunes, la campagne s’est bien passée: "Une des meilleures, avec des citoyens qui posaient de vraies questions sur les programmes et s’intéressaient à tous les partis", explique Emeré, qui a rejoint le parti récemment.