leading story

Pourquoi la crise des réfugiés n'a pas pénalisé Angela Merkel

L’arrivée de 1 million de demandeurs d’asile en 2015 ne devrait pas trop fragiliser Angela Merkel dans les urnes.