leading story

Procès et gros sous pour un pacte anti-embauche

Les géants technologiques Apple, Google, Intel et Adobe s’apprêtent à conclure un accord de l’ordre de 415 millions de dollars avec plusieurs plaignants, qui les accusent de s’être entendus illégalement pour ne pas débaucher leurs salariés respectifs, affirme le "New York Times". "Pour éviter un procès et la divulgation au public de pages entières d’e-mails compromettants, Google, Apple, Intel et Adobe — les quatre derniers prévenus dans cette affaire — offrent de verser 415 millions de dollars", écrit le quotidien sur son site internet en citant une source informée des négociations. "Cette somme semble acceptable aux avocats des plaignants. Si un juge approuve, l’affaire sera close", ajoute le journal.