agora

Quelle que soit l'issue pour Trump, l'Amérique en ressortira plus divisée

Les Etats-Unis ont connu d’autres procédures de destitution du président, mais jamais dans un contexte aussi polarisé qu’aujourd’hui. Suite aux investigations menées par Mueller, on aurait pu croire que l’ère actuelle de tribalisme politique empêcherait la présidente du Congrès américain, Nancy Pelosi, de lancer une enquête sur le président Trump en vue de sa destitution. Car pourquoi mettre en danger les candidats démocrates dans les "Swing States" (États charnières susceptibles de basculer dans l’un ou l’autre camp, comme la Floride, le Nevada, le Colorado et le Nouveau-Mexique, ndlr) avec un procès intrinsèquement politique dont la seule certitude est qu’il n’aboutira pas à cause de la majorité républicaine au Sénat? Cela aurait été un mauvais calcul politique.