Publicité
Publicité
agora

Ré-exister budgétairement pour revivre politiquement

C’est une question qui en taraude certainement beaucoup ces temps-ci: que peut encore le politique? En Belgique et ailleurs en Europe, les gouvernements se succèdent, et pourtant les politiques mises en œuvre continuent de dangereusement se ressembler. Alors bien sûr, la puissance publique peut gérer, et elle nous en donne l’exemple tous les jours, de manière plus ou moins satisfaisante. Les trains roulent, les hôpitaux soignent, les pensions sont versées, la Justice juge… Mais le politique a-t-il encore la capacité réelle de changer la vie? Tracer une trajectoire et y emmener le corps social, c’est là l’essence même de l’action politique. Cette ambition transformatrice est-elle encore vraiment à l’œuvre aujourd’hui? La Belgique de l’après-guerre nous a donné un système de sécurité sociale complet et cohérent, un enseignement accessible et de qualité, l’un des meilleurs réseaux hospitaliers au monde. Quelles ont été les grandes réalisations des dernières décennies? Force est de constater, qu’au-delà de certaines indéniables conquêtes sur le plan éthique et sociétal (mariage homosexuel, euthanasie, égalité des sexes,…), le bilan est plutôt maigre.