Publicité
Publicité

Repenser la mondialisation à la lumière du coronavirus

La crise du coronavirus révèle le décalage entre l’intensité des échanges économiques et humains et l’incapacité des pouvoirs publics à se situer à un niveau adéquat, c’est-à-dire global. Il s'agit de reconstruire des institutions multilatérales capables de gérer la question majeure des relations internationales contemporaines: la production de biens publics mondiaux.