leading story

Rihanna remporte sa bataille judiciaire contre Topshop

La chanteuse de R’n’B Rihanna a été confortée en appel, jeudi, dans sa victoire judiciaire contre la chaîne de vêtements britannique Topshop, qu’elle accuse d’avoir vendu, en 2011 et 2012, sans son autorisation, des tee-shirts reproduisant sa photo. La Cour d’appel de Londres a confirmé le verdict de la Haute Cour, datant de juillet 2013, qui avait assimilé la vente de ces tee-shirts à "une tromperie sur la marchandise". A la suite des poursuites engagées par les avocats de Rihanna, Topshop avait changé le nom du produit, "Tee-shirt sans manches Rihanna", en "Tee-shirt sans manche d’une légende". Topshop a contesté le jugement de la Haute Cour de Londres en arguant qu’une célébrité n’est pas en droit de contrôler la reproduction de son image "dans la loi anglaise". L’avocat de Topshop a renvoyé vers la tradition qui consiste depuis des décennies à "décorer" des tee-shirts aux effigies de stars, citant Elvis Presley, Jimi Hendrix et Prince.