leading story

Rock | Howe Gelb - "Gathered"

Leader des cultes Giant Sand, plus ou moins actifs depuis 1985 et chantre d’une country alternative, Howe Gelb a parallèlement bâti une carrière solo prolixe, dont "Gathered" est le dernier chapitre en date. L’Américain susurre plus qu’il ne chante, au milieu d’arrangements orchestraux qui oscillent entre la ballade aérienne ("Flyin' off the rails") et l’instrumentale guitare façon Shadows, "The open road", voire un claudiquant "A thousand kisses deep": morceau qui semble échapper du "Swordfish trombone" de Tom Waits… et qui est pourtant une reprise assez râpeuse d’un morceau du jeune Léonard Cohen. Une référence également présente à l’esprit à l’écoute de l’acoustique spirituel "Gathered", en compagnie de Pieta Brown. Pas la seule collaboration féminine d’ailleurs sur cet album patchwork de 15 titres, qui voit Gelb inviter Anna Karina et sa voix enrouée sur le smoky jazz lent "Not the end of the world", sa fille Talula pour la sérénade "Moon river", ou Kira Skov qui entonne avec lui "Presumptuous", pâteuse mélodie de fermeture de club. Parfois valse lente ("All you need to know"), parfois piano-bar ("My little world"), c’est le mot tamisé qui résume au mieux cet album, moins lo-fi que low and fine…