Publicité
Publicité
leading story

Rock | Motorpsycho - "The crucible"

Groupe de hard rock – et pas de heavy metal, nuance puisque leur musique s’en réfère au début du genre –, Motorpsycho est un groupe norvégien à flot depuis 30 ans, qui navigue à vue sur son "drakhard". Leur nouvel album se veut à nouveau référentiel et dessine des paysages sauvages comme les fjords, élevant des murs de guitares à des sommets qui se découpent sur une musique liquide, fluide même. Le caractère référentiel assumé et épique de leur style, qui rappelle aussi bien Black Sabbath que King Crimson, Thin Lizzy que Deep Purple voire Jethro Tull pour le côté runique, s’accentue encore sur "The crucible", séquelle du double album paru voici deux ans. Entre flûte, mellotron ou piano, se déchaînent sur des eaux parfois d’un calme serein (mais sans jamais de calme plat) des tempêtes de guitares, zébrées d’arcs psychédéliques. Car chaque chanson (trois plages seulement de 8, 10 et 20 minutes) en enfante d’autres, le tout scandé par un trio dont les harmonies vocales rappellent cette fois Crosby, Still, Nash and Young. Couillus autant qu’audacieux, les trois Vikings chevelus et à barbe, bien entendu, signent une fois encore une expédition "symphonique" téméraire… une razzia pas rasoir pour un poil.