leading story

Rock | Plaies et "Boss"

Cinq ans après un "High Hopes"… en forme d’espoir déçu, Bruce Springsteen a pris le temps pour laisser grandir son nouveau poulain, le débourrer et en faire un véritable étalon (voir la pochette). Pas que ce nouvel album ait l’allure d’une Ferrari, bien au contraire: débarrassé (enfin?) de son versant parfois grandiloquent ("Human Touch" ou "Born in the USA", devenu à ses dépens une ode à l’Amérique conquérante), le Boss prend à nouveau le parti d’une mise à nu des mélodies, comme à l’époque de "Nebraska" ou "The Ghost of Tom Joad" (notamment sur "Somewhere north of Nashville").