leading story

Seize magasins et 210 emplois menacés chez Match et Smatch

Un nouveau maillon dans la longue chaîne de restructurations opérées depuis 2010 dans la grande distribution: Match et Smatch, filiales du groupe Louis Delhaize, ont en effet adopté un projet de plan de transformation visant "à redynamiser les deux enseignes" et passant par la fermeture potentielle de 16 magasins et la suppression de 210 emplois.