leading story

Solution en vue pour les migrants de l’Open Arms

Six pays de l'UE sont prêts à accueillir une partie des 147 migrants embarqués sur le navire humanitaire de l'ONG espagnole Proactiva Open Arms, actuellement devant l'île italienne de Lampedusa, au moment où l'autorité de Matteo Salvini, tenant d'une ligne dure envers les migrants, est battue en brèche. "La France, l'Allemagne, la Roumanie, le Portugal, l'Espagne et le Luxembourg viennent à peine de m'indiquer qu'il sont prêts à recevoir des migrants", a annoncé jeudi le Premier ministre italien Giuseppe Conte dans une lettre ouverte adressée à Salvini, ministre italien de l'Intérieur. "Encore une fois, mes homologues européens nous tendent la main", s'est félicité Conte, en critiquant très durement sur ce dossier Salvini, qui appelle depuis jeudi dernier à sa destitution.