agora

Soyons réalistes, recommençons à rêver

Peu de place aujourd’hui à l’optimisme. À la télé, dans les journaux, sur nos smartphones, il devient difficile de s’extraire du climat angoissant et omniprésent sur l’état de notre société.