Publicité
Publicité
leading story

Taux d'intérêt italiens en nette détente

Les taux des obligations gouvernementales italiennes se sont nettement détendus, lundi, après des informations de presse sur l’objectif de déficit budgétaire que le gouvernement de Giuseppe Conte viserait. Le ministre italien de l’Économie, Giovanni Tria, vise un déficit budgétaire de 1,6% du produit intérieur brut (PIB) au maximum en 2019, a rapporté le Corriere della Sera. Selon ce dernier, Giuseppe Conte ne devrait pas contester le plafond de 1,6% de déficit budgétaire souhaité par Giovanni Tria, même si cela implique qu’il lui sera très difficile de satisfaire les demandes des chefs de file de la Ligue, Matteo Salvini, et du M5S, Luigi Di Maio.