leading story

Théâtre | Le jour où on aura aboli la nature

"S’il y a bien une question centrale aujourd’hui, c’est comment l’homme se positionne par rapport au monde vivant qui l’entoure. Si l’on n’aborde pas cette question-là, c’est la fin de l’humanité, tout simplement." La phrase est de Pascal Crochet, auteur et metteur en scène de ces "Métamorphoses" d’après Ovide. En croisant les quinze livres datant de l’an I et ses lectures contemporaines sur l’écologie, le monde animal, le monde végétal, l’homme de théâtre nous entraîne dans une réflexion sur notre avenir.