agora

TOB sur mon portefeuille à l'étranger

L’achat ou la vente, sur le marché secondaire, de valeurs mobilières par une personne résidente en Belgique est soumis à la taxe sur les opérations de bourse (TOB). Historiquement, cette taxe ne s’appliquait qu’aux opérations effectuées au moyen d’intermédiaires professionnels belges, ce qui favorisait les transactions boursières effectuées par l’entremise d’intermédiaires étrangers (qui étaient donc moins onéreuses). Depuis le 1er janvier 2017, son champ d’application a été étendu aux opérations faites au travers d’intermédiaires professionnels étrangers. L’impôt levé sur une transaction "boursière" est désormais identique dans les deux cas. Fin de l’histoire? Pas tout à fait.