Publicité
Publicité
leading story

Transformer l'or blanc/Un nouveau banc d'écailler/Patrick is good for you!

l "La qualité du fromage dépend aussi de l’humeur du fromager". — Nous sommes dans le Condroz namurois. Avec les quotas de production, l’idée était venue de créer une fromagerie qui traiterait le lait des producteurs de la région. Vincent Verleyen a repris, voici trois ans, cette fromagerie fondée en 2000. Et l’a fortement développée. Grâce à l’apport de lait uniquement de cette région de la Vallée du Samson "acheté dans un rayon de maximum 30 km", assure le fromager, "nous avons créé une vingtaine de fromages différents à base de laits de vache (principalement), de brebis et de chèvre. Tous au lait cru". Départ le matin, très tôt, pour récolter le lait qui arrive encore chaud à la fromagerie. Vincent Verleyen aime les audaces, mais sans excès. Il faut goûter (et certains restaurateurs sont devenus de fidèles clients) son chèvre au thym et au miel, son Brie tapenade, son "Délice de Goyet" (fromage frais de vache aux herbes fraîches), son "Gesvois" dans l’esprit des fromages d’abbaye. Mais sans doute le plus singulier de sa production est un "bleu" affiné minimum six semaines. Il en existe peu de fabrication belge. Il est peut-être même le seul en Wallonie, l’autre étant produit en Flandre, le "Pas de Bleu" de la fromagerie gantoise" Het Hinkelspel", dont les propriétaires sont venus le visiter voici peu. Solidarité fromagère! On déguste et achète à la fromagerie. Un contact qu’apprécie Vincent Verleyen. (La Fromagerie du Samson, 37 chée de Gramptinne, 5340 Gesves. Tél. 081/583 666.)