Tristes bureaux...

Amorcé dès 2008 par un secteur bancaire en crise, le mouvement de réduction des bureaux s'est généralisé chez les grands occupants depuis le confinement.