troisième échec les députés ne veulent pas d’élection anticipée

Sans surprise, le Premier ministre n’a pas pu convaincre les deux tiers du Parlement de voter pour l’organisation d’une élection anticipée le 12 décembre. Le Labour a, pour la troisième fois en deux mois, refusé d’accorder au grand favori du prochain scrutin la possibilité réelle de prolonger son bail à Downing Street jusqu’en 2025. La raison officielle de ce refus n’a pas changé : écarter tous les risques de no deal.