Publicité
Publicité

Trop de prolongations et de tirs au but tuent le football

Que ce soit l'Italie ou l'Angleterre, le vainqueur de l'Euro devra une partie de son titre au facteur chance, entendez: aux penalties plutôt qu'au jeu.