Publicité
Publicité
leading story

Trophées de chasse pour riches collectionneurs

C’est avec une certaine fierté que Bernard Arnaud, CEO de Louis Vuitton, confie dans le dossier de presse de cette double exposition que dès les années 80, il était déjà fasciné par Jean-Michel Basquiat (1960-1988). "Il fait partie des plus grands artistes mondiaux de l’après-guerre", écrit-il. Son admiration pour Basquiat est même à la base de l’impressionnante collection d’art qu’Arnaud s’est constituée au cours des trente dernières années.