leading story

Un bon premier trimestre pour le marché belge des fonds

Le marché belge des fonds a profité du rebond des indices boursiers au premier trimestre. L’Association belge des asset managers (Beama) constate que le secteur a connu une progression de 1,4%, soit 2,7 milliards d’euros, sous l’impact des hausses des cours des actifs sous-jacents. Fin mars, l’encours net des fonds commercialisés en Belgique a atteint 190 milliards d’euros. "Au cours des trois premiers mois de 2019, le marché belge des fonds s’est en partie remis de la difficile fin d’année 2018", souligne Marnix Arickx, président de l’association. Au premier trimestre, les gestionnaires de fonds ont échangé leurs fonds monétaires sous-jacents contre des fonds d’actions afin de bénéficier du redressement des Bourses. En conséquence, l’encours net des fonds monétaires a enregistré une baisse de 28,3%. En revanche, l’actif des fonds investissant en actions a augmenté de 4,1 milliards d’euros, soit 8,8% sur la même période, sous l’effet des souscriptions nettes.