leading story

Un menu 5 étoiles/Ils sont enfin arrivés!/Happening culinaire

Lorsqu’un de nos chefs bi-étoilés, San Degeimbre, ("L’Air Du Temps", à Liernu) accueille un de ses collègues parisiens tri-étoilés, Pascal Barbot ("L’Astrance"), cela donne un exceptionnel repas à quatre mains. Ainsi, dimanche dernier, les deux chefs ont œuvré et présentés, aux convives, un florilège de leur talent en huit services sans compter les incontournables "snackings" de début de repas. Un duo parfaitement rodé qui envoya, notamment, une langoustine, asperges blanches et jus de couteau: une merveille dans la simplicité (San). Du homard et sauce cacahuètes (saté) servi avec des cacahuètes épicées, concombre et basilic (Pascal) ou encore du canard de Challans accompagné de cerises farcies aux dattes et genièvre. Au service du vin, le sommelier "maison", le jeune Maxime De Muynck proposa, servis "à l’aveugle" quelques flacons singuliers comme ce Riesling de Washington State, un blanc de Loire de cépage cheni blanc élevé sous voile, un Lambrusco pétillant (rosé et brut), un rouge de Roumanie issu du cépage negro. C’est dans le cadre de l’anniversaire de son restaurant (15 ans) que le chef belgo-coréen a pris cette initiative de repas à quatre mains. Une fois par mois, il reçoit ainsi un chef, un collègue étoilé. Le lundi 8 juillet, ce sera un dîner avec Jean Sulpice du restaurant "Loxalys" (2 étoiles) de Val Thorens. Le mardi 10 septembre, Alexandre Bourdas du "SaQuaNa" (2 étoiles) d’Honfleur. Le mercredi 16 octobre, ce sera au tour d’Alexandre Couillon ("La Marine", deux étoiles sur l’île de Noirmoutier) et, le jeudi 5 décembre, un dîner avec Quique Dacosta du restaurant éponyme (3 étoiles) de Dénia, en Espagne. Prix des menus selon les dîners et réservations ouvertes un mois avant l’événement.