leading story

Un sponsor opportuniste qui a aussi du flair

Au début des années 2000, ING était un sponsor important sur la scène sportive internationale. Il fut actif dans la course à pied avant de l’abandonner, notamment en raison de sa faible médiatisation. Entre 2007 et 2009, la banque misa sur la Formule 1 aux audiences, par contre, planétaires. "Cela répondait à l’époque à un besoin stratégique clair du groupe de développer la notoriété de la marque, notamment dans les pays émergents", indique Delphine Baise, responsable du sponsoring chez ING Belgique. Suite à la crise bancaire, la banque revit ses ambitions à la baisse et se concentra sur une approche locale.