Publicité
Publicité

Une filiale de Carrefour taclée par l'Autorité des données

Fimaser écope d'une amende de 100.000 euros pour ne pas avoir été en mesure d'empêcher les manipulations de données privées par un de ses employés.