leading story

Une forte répression à Zeebruges emplit le parc Maximilien

Le parc Maximilien et ses abords, dans le quartier nord de Bruxelles, est redevenu le refuge de quelques centaines de migrants. Mais contrairement à la situation d’afflux de 2015, qui avait vu le parc se transformer en camp de fortune pour plus d’un millier de personnes, cette présence n’est pas liée à une saturation de l’Office des étrangers, voisin.