leading story

Une nouvelle affaire judiciaire pour Albert et Paola

Un dossier a été ouvert au parquet de Dinant après que le service de sécurité du Palais eut intercepté un drone appartenant à un photographe des journaux SudPresse. Le 23 juillet, l’aéronef téléguidé avait survolé le domaine de Fenffe pour prendre des photos. Une situation qui peut directement toucher la vie privée et qui tombe, par conséquent, sous la loi de 1992 relative à la protection de la vie privée à l’égard des traitements de données à caractère personnel. Le parquet précise qu’"aucune plainte n’a été déposée par Albert et Paola qui n’étaient pas présents au moment des faits, mais un PV a été rédigé par la police locale" dans le cadre d’un drone saisi.