Publicité
Publicité

Upignac investit 22 millions avec un coup de pouce de la SRIW

Le champion du foie gras wallon a gardé tout son punch au sortir de la crise: il réinvestit dans ses quatre activités, avec un prêt de la SRIW pour 14% du total.