leading story

Verbatim

Dans un discours devant une conférence du Parti conservateur, Boris Johnson s’en est pris aux récents commentaires d’un responsable russe qui avait estimé que le Royaume-Uni ne serait "en fin de compte qu’une petite île".