leading story

Verbatim

La Turquie a concédé que la faiblesse de la monnaie nationale, résultant notamment des difficultés politiques du gouvernement, avait "des implications macroéconomiques négatives".