agora

Vers un aggiornamento des manuels économiques

Quand les faits changent, je change d’avis. Et vous?". Le mot, à la fois subtil et évident, de Keynes est connu. Peut-être fut-ce pour le père de la "Théorie générale" une excuse, lui à qui il a été reproché de facilement changer d’opinion, voire d’en avoir simultanément des divergentes. Il n’y a évidemment rien d’infamant à changer d’avis. C’est la base du progrès scientifique. Et donc nous pouvons considérer les nombreux reproches formulés à l’encontre de la théorie économique ces derniers temps comme autant d’invitations à faire progresser notre compréhension des mécanismes de l’économie.