leading story

Voyager 1 et 2, jumeaux interstellaires

Le programme Voyager n’avait pas seulement pour mission d’envoyer une lettre dans l’espace. Son but, avant de quitter le Système solaire, était d’étudier "de près" les planètes externes: Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune. Il y avait urgence: en 1977, ces planètes bénéficiaient d’un alignement exceptionnel, une configuration qui n’arrive que tous les 175 ans. Une sonde pouvait rebondir d’une planète à l’autre en profitant du champ gravitationnel pour accélérer et se projeter sur sa cible suivante. Pour le fonctionnement interne, la sonde peut compter sur une autre technique, nouvelle pour l’époque: le générateur thermoélectrique à radioisotope, une sorte de mini-centrale nucléaire. Après 5 ans de recherches et deux ans de construction, Voyager-1 décolle le 5 septembre 1977. Paradoxalement, Voyager-2 est lancée deux semaines avant, le 20 août 1977, mais sa trajectoire est plus courbe et sa vitesse plus lente (15 km/s contre 17 km/s).