leading story

Yves Mersch met en garde contre la Libra

"En fonction du niveau d’acceptation de la Libra (la cryptomonnaie annoncée par Facebook pour le premier semestre 2020, ndlr) et de la pondération de l’euro dans son panier de réserves, cela pourrait réduire le contrôle de la BCE sur l’euro, nuire au mécanisme de transmission de la politique monétaire et porter atteinte à la position internationale de la monnaie unique, par exemple en réduisant la demande", a averti lundi Yves Mersch, membre du directoire de la Banque centrale européenne (BCE).