leading story

ZOOM | Pays-Bas

Le succès du parti travailliste, emmené par Frans Timmermans, relance la candidature du Néerlandais pour succéder à Jean-Claude Juncker à la tête de la Commission européenne. Cette percée inattendue de la gauche modérée s’apparente en effet à une victoire personnelle pour celui qui occupe l’actuel poste de vice-président de la Commission européenne. Désormais, ses chances de devenir le "Spitzenkandidat" des sociaux-démocrates européens au poste de président de la Commission européenne, sont réelles. D’autant que le candidat conservateur, l’Allemand Manfred Weber, est loin de réunir un consensus à son égard.