leading story

ZOOM | Royaume-Uni

Il y a un peu plus de six ans, le lancement du processus du référendum sur le Brexit, par le Premier ministre d’alors David Cameron, visait directement à endiguer la montée en puissance de Nigel Farage. Celui-ci a, depuis, remporté deux élections européennes avec deux partis différents. Celle du Parti du Brexit (31,7%) est plus spectaculaire encore que celle d’Ukip, en 2014 (26,6%).