Alstom et Schneider vont se partager Areva T&D à deux tiers/un tiers

(afp) - Le groupe français Alstom va récupérer deux-tiers des activités de la division Transmission et Distribution (T&D) du groupe nucléaire Areva, et Schneider Electric un tiers, ont indiqué mardi les deux groupes dont l'offre d'achat a été retenue par l'Etat français.

Alstom devrait reprendre la branche Transmission de cette filière du groupe nucléaire français, soit deux tiers des activités, selon un communiqué, tandis que Schneider Electric intégrerait la branche Distribution, soit un tiers de l'activité.

Par ailleurs, les deux groupes ont réaffirmé qu'ils ne prévoyaient "aucune restructuration" liée à cette acquisition.

"En Europe et jusqu'à début 2013, il ne sera procédé à aucune fermeture de sites", promettent les deux groupes, qui renouvellent leur engagement de proposer à tous les salariés en Europe un emploi équivalent dans le même bassin d'emploi.

"Il n'y aura aucun plans de départs collectifs autre que volontaires sauf dégradation significative des conditions économiques", soulignent-ils.

L'Etat a choisi lundi soir de céder Areva T&D au tandem français Alstom-Schneider alors que leur offre, en concurrence avec celles de l'américain General Electric et du japonais Toshiba, était la plus critiquée par les syndicats et le management d'Areva T&D qui craignaient les conséquences économiques et sociales du démantèlement de leur division.

La cession d'Areva T&D se fera pour la somme de 4,090 milliards d'euros.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés