Astrazeneca progresse mais supprime 8000 postes

Bruxelles (AFP) - Le groupe pharmaceutique britannique AstraZeneca a annoncé jeudi qu'il allait étendre son plan de restructuration, ce qui entraînera la suppression de 8.000 postes supplémentaires dans le monde, en dépit d'un bond de 24% de ses bénéfices l'an dernier.

"Nous avons entamé il y a un trois ans un programme visant à accroître notre productivité, et à doter AstraZeneca d'une compétitivité de long terme face à un environnement en évolution très rapide, et aujourd'hui, nous proposons une réduction supplémentaire de nos effectifs de 8.000", a déclaré à l'AFP une porte-parole du groupe.

Ces nouvelles suppressions devraient s'étaler jusqu'en 2014 et visent à faire économiser 1,9 milliard de dollars par an au laboratoire.

Elles comprendront une restructuration du département de recherche et développement, qui entraînera la destruction de 1.800 postes nets.

Le groupe a précisé avoir déjà supprimé 12.600 postes de 2007 à 2009, ce qui lui a déjà permis de dégager 1,6 milliard de dollars d'économies annuelles à la fin 2009 (et 2,4 milliards prévus fin 2010).

Le groupe a dévoilé ces mesures à l'occasion de la publication de ses résultats 2009, marqués par un bond de 24% de son bénéfice net, à 7,52 milliards de dollars, et une progression de 4% de son chiffre d'affaires, à 32,8 milliards.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés