BMPS: forte hausse des résultats au 3T, confiant sur Bâle III

Le troisième groupe bancaire italien, Banca Monte dei Paschi di Siena (BMPS), a annoncé jeudi une forte hausse de ses résultats au troisième trimestre et a affiché sa confiance au sujet de l'impact des nouvelles normes bancaires de Bâle III.

Le bénéfice net a progressé de 38% à 95,8 millions d'euros tandis que le résultat opérationnel a bondi de 85,7% à 272,9 millions et que les revenus ont augmenté de 1,9% à 1,41 milliard, a indiqué la banque dans un communiqué.

Sur neuf mois, le bénéfice net a en revanche reculé de 11,1% à 356,9 millions d'euros. Le résultat opérationnel a progressé de 31,4% à 761,9 millions mais les revenus ont baissé de 1,9% à 4,176 milliards.

Les investisseurs saluaient ces résultats et BMPS prenait 2,01% à 0,938 euro vers 08H03 GMT, dans un marché en hausse de 0,47%.

Le groupe met notamment en avant "le travail intense de contrôle des coûts" qui ont baissé de 3,6% sur neuf mois ainsi que le repli de 16% des provisions.

Il souligne par ailleurs qu'il a poursuivi la "rationalisation" de ses activités en titrisant des actifs immobiliers et en parvenant à un accord avec BPM et Clessidra pour regrouper leurs activités de gestion d'actifs, une opération qui lui permettra de réaliser une plus-value de 170 millions d'euros.

La banque indique enfin que les nouvelles normes de Bâle III devrait avoir un "impact d'environ 70 points de base" sur ses fonds propres qu'elle sera en mesure de compenser grâce aux résultats qu'elle dégagera et à d'éventuelles nouvelles "actions de valorisation des actifs".

Le ratio de fonds propres Tier 1 de BMPS s'élevait fin septembre à 8,4% contre 7,8% fin juin.

Fin octobre, la banque avait démenti des rumeurs de recapitalisation qui l'avaient fait chuter en Bourse.

BMPS était arrivée en dernière position des banques italiennes ayant participé aux tests de résistance en juillet. Son niveau de fonds propres Tier One était ressorti à 6,2% dans l'hypothèse d'une crise financière importante contre 8,2% pour Intesa Sanpaolo, 7,8% pour UniCredit et 7% pour Banco Popolare.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés