Bond des résultats pour Estée Lauder

Le groupe de cosmétiques américain Estée Lauder a publié vendredi un bénéfice net en hausse de 36% pour le premier trimestre de son exercice décalé, à 191,1 millions de dollars, et relevé ses prévisions annuelles.

Rapporté au nombre d'actions et hors éléments exceptionnels, le bénéfice revient à 97 cents, bien au-delà des 77 cents escomptés par les analystes.

Le chiffre d'affaires, gonflé par l'affaiblissement du dollar, a progressé quant à lui de 14% à 2,09 milliards de dollars, également mieux que prévu (2,02 mds USD).

Le groupe a relevé ses prévisions annuelles, tablant désormais sur des ventes en hausse de 7% à 9% à taux de change constant, contre +6 à +8% jusqu'à présent. Hors frais de restructuration, le bénéfice par action annuel est attendu entre 2,90 et 3,10 dollars, contre 2,80 à 3,05 dollars jusqu'à présent.

Le directeur général Fabrizio Freda a salué dans un communiqué une "accélération aux Etats-Unis", même si les ventes à l'international, particulièrement dans les pays émergents et dans les aéroports, sont restées la locomotive du groupe.

D'une façon générale, M. Freda a souligné que l'investissement consacré à la publicité avait donné de l'élan aux ventes.

Pour le trimestre en cours, le groupe attend des ventes en hausse de 8 à 10% à taux de change constant, et un bénéfice par action hors frais de restructuration de 1,32 à 1,45 dollar.

Jusqu'à présent les analystes attendaient un bénéfice courant par action de 1,37 dollar pour le deuxième trimestre, et de 3,06 dollars pour l'année.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés