Canada: Suncor bat les attentes sur l'année

(AFP) - Le groupe pétrolier Suncor, premier du Canada, a annoncé mardi soir des résultats au-delà des attentes du marché pour l'année 2011, grâce à une hausse record en fin d'année de la production tirée des sables bitumineux de l'Ouest canadien et à l'augmentation des prix.

Pour l'ensemble de l'année 2011, le groupe a dégagé un bénéfice net de plus de 4,3 milliards de dollars canadiens (autant de dollars américains), par rapport à quelque 3,8 milliards de dollars en 2010.

Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action est ressorti à 3,61 dollars, contre 1,69 dollar en 2010, alors que les analystes tablaient sur 3,47 dollars.

Au quatrième trimestre, le groupe a dégagé un bénéfice net à la hausse de plus de 1,4 milliard de dollars, se traduisant hors exceptionnels par un bénéfice par action de 0,91 dollar, un résultat conforme aux attentes des analystes après le résultat de 0,52 dollar enregistré un an auparavant.

"Cette hausse est principalement attribuable à la hausse des prix moyens réalisés en amont. En conséquence, le rendement du capital investi (RCI) a atteint 13,8% pour la période de 12 mois close le 31 décembre 2011, du jamais vu depuis la fusion avec Petro-Canada (ancienne société d'Etat)", a indiqué Suncor dans un communiqué.

Les flux de trésorerie (autofinancement ou "cash-flow"), une mesure fondamentale pour mesurer la capacité d'une société pétrolière à financer par elle-même ses projets de développement, se sont établis à plus de 2,6 milliards de dollars (1,69 dollar par action) au quatrième trimestre, contre quelque 2,1 mds de dollars (1,36 dollar) sur la même période de 2010.

La production totale en amont de Suncor s'est chiffrée en moyenne à 576.500 barils équivalent pétrole par jour (bep/j) au quatrième trimestre, en baisse par rapport aux 625.600 bep/j d'il y a un an.

"La diminution des volumes de production s'explique par les cessions d'actifs non essentiels réalisées en 2010 et en 2011, par la production plus faible en Libye durant la période de redémarrage de la production (après la levée des sanctions) et par les pannes opérationnelles survenues aux installations de Syncrude", un consortium de l'Alberta (province de l'Ouest canadien) dont fait partie Suncor, a expliqué la société.

A la suite de travaux dans l'une de ses usines de pré-raffinage en Alberta, Suncor a notamment produit en décembre un record mensuel de 345.000 barils provenant des sables bitumineux de l'Alberta.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés