Carlsberg déçoit avec une perte de 10 millions d'euros

Le brasseur danois Carlsberg, numéro 4 mondial du secteur, a déçu les marchés en annonçant mercredi une perte nette attribuable aux actionnaires de 76 millions de couronnes (10 millions d'euros) au premier trimestre.

En 2011 sur la même période, de janvier à mars, le groupe avait enregistré un bénéfice net attribuable aux actionnaires de 173 millions de couronnes, d'après le communiqué trimestriel.

Le bénéfice opérationnel de Carlsberg, de 574 millions de couronnes au premier trimestre, a été quasiment divisé par deux par rapport à l'an passé où il avait été d'un milliard de couronnes.

C'est bien inférieur aux attentes des analystes qui avaient prévu un bénéfice opérationnel de 825 millions de couronnes, en baisse de 18% seulement.

Les ventes du brasseur, de 12,9 milliards de couronnes, ont augmenté de 3% par rapport au premier trimestre 2011, où elles avaient été de 12,5 milliards de couronnes.

Elles ont surpassé les attentes des analystes interrogés par Dow Jones qui tablaient sur un chiffre d'affaires en légère baisse de 2%.

Les ventes de bière ont toutefois légèrement baissé, le groupe ayant vendu 26,7 millions d'hectolitres de bière au premier trimestre, contre 27,4 millions d'hectolitres sur la même période l'an passé.

Mais Carlsberg maintient ses prévisions de 2012 et vise un profit opérationnel en 2012 "au niveau de celui de 2011" et un bénéfice net "en légère hausse".

"Au premier trimestre, traditionnellement modeste, le groupe a livré des résultats toujours solides en Europe du Nord et en Europe occidentale ainsi qu'en Asie, tandis que des déstockages ont eu de l'impact comme prévu sur nos résultats en Russie", un marché capital pour Carlsberg, a commenté le PDG du groupe Joergen Buhl Rasmussen, cité dans le communiqué.

A la Bourse de Copenhague à 0700 GMT, l'action de Carlsberg perdait 0.23% dans un marché en hausse de 0.15%.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés