Chiffre d'affaires en recul pour EDF

- Electricité de France (EDF) a réalisé un chiffre d'affaires de 19,6 milliards d'euros au 1er trimestre, en baisse de 0,8% en raison de cession d'actifs, mais le groupe a confirmé ses objectifs de résultat brut d'exploitation (Ebitda) pour 2011.

La baisse du chiffre d'affaires est notamment due à la vente des réseaux électriques britanniques fin 2010, souligne le groupe.

Les ventes du premier producteur mondial d'électricité progressent de 1,3% à périmètre et taux de change constants.

Les analystes financiers tablaient sur un chiffre d'affaires de 19,75 milliards d'euros, en hausse de 2,6%, selon un consensus réalisé par l'agence Dow Jones Newswires.

EDF met en avant l'"excellente performance" de la production nucléaire de ses 58 réacteurs français qui affiche une progression de 6,5% (+7,3 térawattheures, TWh) par rapport au premier trimestre 2010.

En raison "d'un climat particulièrement doux", cette hausse de la production nucléaire a permis au groupe d'augmenter ses ventes sur les marchés de gros de 862 millions d'euros, selon le communiqué.

EDF confirme par ailleurs ses objectifs financiers pour 2011, à savoir une croissance organique de l'Ebitda "comprise entre 4% et 6%" et un dividende "au moins stable par rapport à 2010".

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés