Citigroup a cédé 10,1% du turc Akbank

La banque américaine Citigroup a annoncé vendredi avoir cédé 10,1% du capital de son homologue turque Akbank, pour l'équivalent de 1,15 milliard de dollars, mais l'opération va générer dans ses comptes une moins-value, selon un communiqué publié vendredi.

La transaction se traduira pour Citigroup par une perte après impôts d'environ 243 millions de dollars dans ses comptes du deuxième trimestre. Elle permettra toutefois à l'établissement d'augmenter ses fonds propres, selon la définition qu'en donnent les règles de Bâle III, de 0,23 point.

Citigroup avait acquis 20% d'Akbank en janvier 2007 pour environ 3,1 milliards de dollars. La banque avait indiqué dans son dernier rapport trimestriel qu'elle prévoyait de réduire sa part dans l'établissement turc, qui est coté en Bourse, "sous 10%, à condition que la situation des marchés soit adéquate et sous réserves de l'obtention des autorisations requises".

Le groupe américain avait alors passé une charge de dépréciation de sa part dans Akbank s'élevant à 1,2 milliard de dollars.

Citigroup s'est engagé auprès de l'actionnaire principal d'Akbank, la holding Sabanci, à conserver ses titres résiduels (soit 9,9% du capital) pendant encore trois ans. Citigroup et Sanbanci réaffirment par ailleurs leur volonté de poursuivre leur coopération, qualifiée de "stratégique".

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés