Deux contrats pour DEME

L’entreprise belge de dragage a décroché deux importants chantiers, respectivement au Mexique et en Malaisie. En signant ces contrats d’une valeur globale de 100 millions d’euros, DEME consolide sa présence au cœur des pays émergents.

L’accord a été conclu ce week-end avec la société Dredging International Mexico et les travaux commencent immédiatement. Le groupe de dragage et d’ingénierie hydraulique, DEME, prend part à l’installation d’un terminal de gaz naturel liquide (LNG) sur la côte ouest du Mexique. Le groupe n’en est pas à son coup d’essai puisqu’il a déjà participé à l’étage et l’élargissement du canal du Panama. Mais l’ampleur et la valeur de ce chantier présentent un intérêt tout stratégique pour DEME, filiale à 50/50 entre CFE et AvH. Aux précédents et ponctuels travaux d’entretien effectués ci et là au Mexique, ce projet ajoute un nouveau point d’appui supplémentaire en Amérique latine.

 

Sur le plan pratique, vu les 12,5 millions de m³ à draguer, l’entreprise belge intègre un consortium asiatique composé de Mitsui, Samsung et Korea Gas Corporation. L’espace libéré accueillera un canal d'accès pour le LNG-terminal à venir. Ce terminal doit être opérationnel pour la fin 2011 afin de desservir la centrale d'énergie de Manzanillo en combustible pur.

 

Par ailleurs, le contrat malaisien a été conclu avec Seaport Worldwide. Il implique l’installation d’une voie d’accès à la PMU Area et un développement portuaire à Tanjung Bin dans le Johor. Les travaux sont prévus dans le courant de ce mois de juillet.

 

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés