Etats-Unis: 84.000 pertes d'emplois dans le privé en décembre

(afp/bloomberg) - Les destructions d'emplois dans le secteur privé aux Etats-Unis ont ralenti pour le neuvième mois d'affilée en décembre, mais moins rapidement que prévu, selon l'enquête mensuelle publiée mercredi par le cabinet ADP, qui reste plutôt bonne malgré cela.

Le secteur privé a détruit 84.000 emplois en décembre, soit 42% de moins que le mois précédent, a indiqué ADP dans un communiqué. C'est moins bon que ce que prévoyaient les analystes, qui tablaient 75.000 suppressions de postes. Mais c'est le plus petit nombre de licenciements nets recensés depuis mars 2008, précise ADP.

Le cabinet en ressources humaines a revu par ailleurs en baisse de 24.000, à 145.000, son estimation des suppressions d'emplois de novembre. Ce chiffre reste nettement supérieur aux estimations semestrielles du Département du travail, qui évalue à 85.000 en moyenne les suppressions mensuelles d'emplois entre juin et novembre.

Signe encourageant pour l'économie américaine, le secteur tertiaire, pour lequel travaillent plus des trois quarts de la main-d'oeuvre employée aux Etats-Unis, a créé plus de postes qu'il n'en a détruit (12.000 créations d'emploi nettes), cela pour la première fois depuis mars 2008.

Le Département du travail doit publier vendredi son nrapport mensuel sur le taux de chômage. Selon une estimation de l'agence Bloomberg, celui-ci devrait grimper à 10,1% en décembre, contre 10% le mois précédent. Le nombre d'emplois depuis le début de la récession, en décembre 2007, est le plus important aux Etats-Unis depuis la seconde guerre mondiale.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés