Euler Hermes triple son bénéfice net

(afp) - L'assureur-crédit Euler Hermes, filiale de l'assureur allemand Allianz, a vu son bénéfice net plus que tripler au premier trimestre à 47,6 millions d'euros, grâce à une baisse de la sinistralité, selon un communiqué publié vendredi.

Euler Hermes a publié un ratio combiné net (prestations et frais de gestion rapportés aux primes collectées) en amélioration à 90%, contre 103% un an plus tôt.

Le groupe met cette performance sur le compte "des actions fortes prises par la direction pour gérer la crise financière mondiale et de l'amélioration de l'environnement économique".

Le résultat technique net (cotisations moins prestations, frais de gestion et commissions) est ressorti en bénéfice de 24,5 millions d'euros contre une perte de 11,1 millions d'euros un an avant.

De son côté, le résultat financier a perdu 21% à 42,6 millions d'euros, en raison de la baisse des plus-values.

En revanche, le chiffre d'affaires s'est replié de 8% à 505,5 millions d'euros. Le groupe a souffert en Allemagne (-8,1%) et en France (-9,3%), deux pays qui pèsent près de 53% de ses ventes, mais s'est mieux comporté en Asie (+17,8%).

Le groupe se veut prudent pour les mois à venir, estimant que "la sortie de crise prendra du temps", selon Wilfried Verstraete, président du directoire, cité dans le communiqué.

"Dans de nombreux secteurs, beaucoup d'entreprises voient leur chiffre d'affaires se stabiliser à des niveaux très inférieurs à celui de 2008", explique-t-il.

Le groupe estime que les défaillances d'entreprises "ne reculeront pas sensiblement en 2010", après leurs points hauts de 2009.

Euler Hermes est néanmoins confiant dans le fait d'améliorer progressivement le niveau de ses résultats.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés