Eyjafjallajökull met Thomas en perte

Le voyagiste britannique Thomas Cook Group a annoncé mercredi avoir enregistré une légère perte pour l'exercice 2009/2010, contre un bénéfice l'année précédente, due notamment à l'impact du nuage de cendres volcaniques islandais au printemps.

Pour son exercice clos au 30 septembre, Thomas Cook a fait état d'une perte nette part du groupe de 2,6 millions de livres (3 millions d'euros), contre un bénéfice de 7 millions de livres (8,3 millions d'euros) l'année précédente.

Le chiffre d'affaires est en baisse de 4%, à 8,89 milliards de livres.

Faisant état d'un "début encourageant des réservations pour l'hiver", le voyagiste a estimé dans un communiqué être "bien parti" pour améliorer ses résultats en 2010/2011, tout en soulignant que "l'environnement reste incertain".

Le groupe a évalué à 52,9 millions de livres les coûts directs liés au nuage de cendres islandais qui a paralysé le ciel européen au printemps, qui a entraîné une série d'annulations de vols et de rapatriements execptionnels de vacanciers.

Cet épisode a affecté sa marge d'exploitation à hauteur de 29,1 millions de livres.

Le tour-opérateur avait lancé en août un avertissement sur résultats, après une baisse imprévue des réservations au Royaume-Uni.

Son grand concurrent TUI Travel doit communiquer jeudi ses résultats annuels.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés