HP poursuit son ex-PDG en justice

Le fabricant informatique Hewlett-Packard a annoncé qu'il poursuivait son ex-PDG Mark Hurd, qui a démissionné le 6 août et qui vient de rejoindre l'éditeur de logiciels Oracle, pour avoir violé des accords de confidentialilté.

"En réponse à la nouvelle que Mark Hurd a l'intention de rejoindre Oracle, HP a déposé une plainte" contre son ancien PDG devant un tribunal de Californie (ouest des Etats-Unis), indique le groupe dans son communiqué.

"Mark Hurd a signé des accords destinés à protéger les secrets commerciaux de HP et ses informations confidentielles. HP entend faire appliquer ces accords", a expliqué le groupe dans son communiqué.

"Bien que M. Hurd ait été payé des millions de dollars en numéraire, actions et options d'achats d'actions en échange de son engagement à protéger les secrets industriels et les informations confidentielles" du groupe, l'ancien PDG "ne pourra nécessairement pas remplir ses fonctions à Oracle sans utiliser les secrets commerciaux et les informations confidentielles de HP ni les révéler à d'autres", détaille le communiqué.

Mark Hurd a été poussé à la démission le 6 août à la suite d'accusations de harcèlement sexuel par une ancienne sous-traitante de HP.

Ces accusations ont déclenché une enquête interne qui a mis en lumière des falsifications de notes de frais par l'ex-PDG et une relation "personnelle proche" avec la sous-traitante qui n'avait pas été révélée alors qu'elle entraînait un conflit d'intérêt, selon le conseil d'administration de HP.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés